27.4.07

Forte mobilisation à Montparnasse

Le mouvement d'aujourd'hui à la Fnac Montparnasse a fortement mobilisé les employés. Ils étaient entre 150 et 200 devant le magasin, bloquant son accès pendant près de deux heures durant l'après-midi.

Si quelques clients pressés dénonçaient une "prise d'otage", la plupart faisait preuve de compréhension et de soutien. Ainsi beaucoup de nos clients avouent considérer la Fnac comme le dernier bastion du "choix et du bon conseil" et sont stupéfaits en apprenant nos conditions de travail.

Ils sont une majorité à dénoncer l'idée de rémunération à la commission ou de plan de vente, qui nuisent évidemment à la qualité de conseil et de service.

Nous nous excusons auprès de nos clients qui se considèrent "pris en otage" par ce genre d'actions. Veuillez croire que c'est pour vous révéler une "prise d'otage" d'un autre genre et d'une toute autre envergure.

Par ailleurs, vous pouvez lire ici un résumé avec photos du débrayage des employés de la Fnac Nice, vendredi dernier 20 avril.

A voir sinon aujourd'hui un article sur L'Humanité.fr, mais aussi ZDNet.fr, qui consacre un article sur les blogs des salariés de la Fnac, notamment Blogofnac.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Nos clients ont accepté jusqu'à aujourd'hui de payer plus cher car en échange nous étions indépendants et nos conseils n'étaient pas économiquement orientés.
Maintenant c'est fini. Alors si on leur explique ce qui se passe maintenant, je suis pas certain que beaucoup continue à venir.

Anonyme a dit…

C'est vrai que c'est trsite pour les nombreux employés de la Fnac.Je leur apporte tout mon soutien.Malheureusement les grands groupes veulent toujours plus de bénéfices et moins payer les employés dévoués et travailleurs.
Moi je dis, arrêter d'aller à la Fnac, acheter sur le net, c'est les mêmes produits et moins cher.

Anonyme a dit…

En tenant de tel propos c 'est pas ton soutien que tu nous apportes , si tous les clients ne viennent plus à la FNAC c'est pas 300 personnes qui seront au chômage , mais 20 000 !

Dominic a dit…

Je ne suis pas d'accord avec l'honneteté des vendeurs de la Fnac, il n'y a pas si longtemps quand on voulait acheter un mac a la Fnac on s'entendait repondre "vous voulez un jouet ou un ordinnateur". Aujourd'hui bien souvent, nous clients, en savons plus que les "vendeurs". Allez reperer les produits a la Fnac et les acheter ailleurs est une technique bien connue. L'economie sociale n'est pas une economie. Il me semble juste que des vendeurs soient rémunérés sur les ventes, le monde tourne comme ca. La Fnac aurait fermé depuis longtemps si elle etait restée sur son modèle economique original. La Camif montre deja un chemin que pourrait prendre la Fnac.

reith a dit…

bon courage,
votre combat est absolument légitime face à l'absurdité de la course vers le profit imbècile...

je laisse tomber la FNAC ainsi que tous mes collègues, et de toute manière pour les produits bruns, c'est de la production chinoise du plus bas de gamme qui soit...

Anonyme a dit…

Je ne sui pas une habituée de la Fnac mais je soutient votre combat à 100%, moi-même dans une entreprise de service public, le management aux objectifs, à la carotte et au bâton soit-disant dans un but de meilleur service aux clients est totalement faux. Tout comme beaucoup d'entre vous,je suis au contact des clients et je constate que seul le profit de l'entreprise est un objectif...Au détriment de la qualité....
Ringo Churros

Anonyme a dit…

Franchement vous vous lisez !? c'est facile de dire que les clents en savent plus que les vendeurs !!! franchement c 'est le truc qui me met hors de moi car je sais pas si vous avez remarqué le nombre de produits disponible à la fnac , les renseignements que l'ont donnent ne se limites pas aux ordinateurs ... par exemple moi je dois savoir toutes les spécifications techniques des :
claviers , les souris , les webcam , les tablettes graphiques , les logiciels , les ipods , les ordinateurs ,les disques dur internes et externes ... tout ça multiplier par le nombre de réferences pour chaque produits , j'essaye d'avoir le max d'infos à donner mais comprenez bien que nous sommes humains et qu'ont à une vie en dehors de la fnac , ont passe pas nos soirées à lire les fiches techniques des produits !
Vous venez acheter VOTRE ordinateur dont vous avez soigneusement décortiqué la fiche technique durant des jours et des jours ,mais vous oubliez que les autres font la même chose pour leur ordinateur .

Alors arrêtez de sous entendre que nous manquons de compétences , nous ne pouvons pas être spécialiste en tout , tout savoir tout connaitre .

Comme un client qui me demande le voltage du port USB de la tour !?
Vous oubliez aussi qu'il faut déchiffrer pour certain ce que vous nous dites ...

Alors je trouve la critique bien facile , étonnamment c 'est toujours le vendeur qui comprends rien , c'est jamais le client qui s'exprime mal .

Alors mettez vous à notre place et essayer de vous imaginer lorsque vous serez dans le rayon de vous dire , je dois connaitre toutes les spécifications de tous les produits que je vois ...

PP a dit…

Je crois que le problème principal c'est que les "clients" croient tout savoir parce qu'ils ont lu "Que choisir" et qu'ils sont allé surfer sur le net pour trouver quelques infos. Et ils se retrouvent avec un tas de données qu'ils ne comprennent pas eux-même.
Qui n'a pas entendu parler du super I-Phone?, qui n'est toujours pas sorti... Ou des gens qui ont acheté pour leur reflex numérique un 50mm et qui ne comprennent pas qu'en fait le résultat donne un 75? Causé par la taille du capteur (X1,5 pour la plupart des reflex).
Alors les "clients" qui en savent plus que les vendeurs.... ça arrive, évidemment, sur un ou deux produits; mais généralement c'est faux.

Anonyme a dit…

ah, le mythe du vendeur qui sait tout.... je rigole!! les vendeurs micro qui prennent un langage "de pro" pour bien montrer qu'ils sont suprieurs aux clients, mais s'ils étaient vraiement des pros de la photo, de l'informatique, ils ne travailleraient pas à la FNAC, mais dans des entreprises qui leur rapporteraient un plus gros revenu. Et ne vous cachez pas derrière l'excuse de l'honneur de travailler à la FNAC, plus personne ne croit en cette générosité de coeur!!
Connaître son domaine pour 1000 euros, mais qu'est ce que vous foutez encore à la FNAC?! Et oui, la technique de venir à la FNAC pour voir les produites et ecouter les CD, pour ensuite acheter moins cher ailleurs, c'est bien connu et c'est justifié!
Quand au tract donné au client, il a le mérite d'être clair: la FNAC c'est de la merde, et vous nous donnez une bonne raison d'aller acheter ailleurs. C'est d'ailleurs bien la 1e fois que les salariés cassent leur outil de travail, leur source de revenu. Mais vous coryez peut-être que justement, les clients se multiplient comme des petits pains? ils vont ailleurs et surtout sur internet!
ADIEU LA FNAC ET SUIVEZ MON CONSEIL: ALLEZ ACHETER AILLEURS !!

Anonyme a dit…

"Connaître son domaine pour 1000 euros, mais qu'est ce que vous foutez encore à la FNAC?! Et oui, la technique de venir à la FNAC pour voir les produites et ecouter les CD, pour ensuite acheter moins cher ailleurs, c'est bien connu et c'est justifié!"
Je reconnais bien là en ce message le client beauf du samedi qui pendant 30 minutes va me questionner pour aller acheter sur internet.
Et concernant le fait de connaitre son domaine pour 1000 euros? Oui c'est tout à fait possible... Et peu importe ou l'on travaille! Ou alors vous considerez la majorité des francais comme des imbéciles? Là je rigole! Mais qui êtes vous pour justifier ses mépris?

Aussi: "C'est d'ailleurs bien la 1e fois que les salariés cassent leur outil de travail, leur source de revenu."
Huh??? Vous avez la TV? Parce que la Fnac n'est pas la "seule" entreprise où les salariés se revoltent! EADS, PSA, MONOPRIX en sont d'autres exemples.
Arretez donc de nous traiter d'imcompétent! Si tel est le cas, alors, expliquez moi comment la Fnac s'en tire avec des résultats en hausses malgrés la concurrence internet?
Allez je vous laisses parce que j'ai un client fidèle qui m'attends:p

Anonyme a dit…

beaucoup appris