6.5.07

Bilan de la journée du 4 mai

C'est en province surtout que le mouvement a pris une dimension inattendue. 38 magasins sur 50 exactement, du jamais vu :

Angers, Annecy, Belfort, Bourges, Brest, Cannes, Chartres, Clermont-Ferrand, Colmar, Dijon, Grenoble Grand Place, Grenoble Victor Hugo, Le Havre, Le Mans, Lille, Lorient, Lyon Bellecour, Lyon Part-Dieu, Marseille, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Orléans, Pau, Perpignan, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Toulouse Labège, Toulouse Micro, Tours, Troyes.

Dans ces magasins, on pouvait compter entre 60 et 90% de grévistes. La Fnac Grenoble Victor Hugo a dû fermer ses portes.

En ile de france, c'est la Fnac Forum qui s'est le plus mobilisée, en acheminant près d'une centaine d'employés sur les champs-élysées. Ils y ont été rejoints par Parinor, Montparnasse, La Défense, Italie2, Saint-Lazare, Ternes (en petit nombre), Digitale, ... pour atteindre au milieu de l'après-midi le nombre de 500 employés, qui après avoir distribué des tracts et répondu aux nombreux journalistes présents, ont bloqué l'entrée, puis investi les lieux.

A noter la présence sur les champs élysées d'employés de province et aussi de Belgique, ces derniers venant nous mettre en garde et nous faire partager leur mauvaise expérience. En effet, cela fait 2 ans déjà que les Fnac belges subissent des restructurations, et les promesses de départ de la direction, identiques à celles que l'on nous soumet aujourd'hui, n'ont pas été tenues, loin de la... Nous publierons prochainement leur témoignage.

A noter aussi la présence des employés de Surcouf (PPR) et Virgin. Le même jour, les employés de MONOPRIX ont eux aussi décidé de faire grève en revendiquant des hausses de salaire.

C'est la première fois dans l'histoire de la Fnac qu'un si grand nombre de magasins arrive à se mobiliser simultanément. C'est un succès d'autant plus important que beaucoup de magasins étaient "novices" en la matière et ne comptent que peu d'employés syndiqués. Nous sommes très heureux de constater que des gens se décident à prendre les devants et à montrer l'exemple.

Merci et bravo à tous ceux qui se sont mobilisés.

19 commentaires:

Anonyme a dit…

Le 04 mai était une journée comme la direction n'attendait surement pas.
Il faut qu'il y ai d'autres journées comme celle ci, si après le courrier intersyndical, mais aussi des salariés, ca n'aboutti pas.
Soyons nombreux a poursuivrent ce mouvement sur les emplois et les salaires, mais aussi sur les conditions de taf, et pour préserver 3nosé clients !!!!
A+

Anonyme a dit…

En effet ! ne nous arretons pas en si bon chemin ! Continuons à montrer l'exemple !

Anonyme a dit…

OK mais faisons le autrement!!
Ils disent "réinventons la Fnac?"
Pourquoi on ne réinventerai pas la contestation? Faire la grêve à la grand papa ça ne veut plus rien dire. Trop peu suivent encore ce type de mouvements par rapport au potentiel de gens qui pensent également que la direction fait n'importe quoi. Il y a surment des moyens plus malins à utiliser que défiler bêtement comme il ya 50 ans. On est en 2007 non?

Anonyme a dit…

c'est clair ! tout le monde est d'accord pour dire que oui, c'est la merde, il faut se bouger le cul. Or quand il s'agit de débrayer ya plus personne. les gens ont une mauvaise image des manif et des debrayages, il faut créer des mouvements plus "sympathiques".

goulven a dit…

bravo, faites vous entendre.et continuez!
salutations sudistes.

Anonyme a dit…

Oui OK mais c 'est quoi vos idées révolutionnaires pour se faire entendre?

Delyon a dit…

Organiser des debrayages aux moments ou il y a le plus de frequentation magasin, ça me parait pas mal.

Entre midi et deux pendant les pauses repas... De 17h à 20h apres quand les clients sortent du boulot...

ça evite pour beaucoup de perdre une journée de travail complete et on s'attaque directement là ou ça fait mal.

On peut aussi penser à boycoter le volontarisme pour tout ce qui est jour ferié et autre dimanche de fin d'année. Là ça n'impute même pas le salaire "normal", mais ça fait sauter des jours à gros budget.

Si vous avez d'autres idées, allez y, lachez vous !

Stop aux services a dit…

Vu qu'on nous bourre le mou sur les services, on peut carrément faire des journées sans services. Pour ce que ça nous rapporte par contre ça ça leur fera mal.
Allez zou on se fait des journées sans services!!!!

Anonyme a dit…

journée sans service ok ,mais est ce que n a risque pas d 'être considéré comme un refus de vente?

Anonyme a dit…

clair que la greve à grand papa à foutre le bordel devant le magasin en geulant commes des boeufs, ca fait un peu daté ! c'est inupportable pour ceux qui passent devant, ca donne une image degeulasse aux passants/clients et ca n'inspire de la sympathie qu'au vieux briscards du syndicalisme !(sic)
faudrait innover un peu, la petition signee par x milliers de salariés et clients ? vous recupereriez des tas de salaries qui ne cautionnent pas forcement votre direction et qui n'ont pas envie de pourrir leur instrument de travail par une journée sans vente !

Anonyme a dit…

en effet, mais on peut faire une simple propostion de service et ne pas argumenter derrière...

En lançant une question fermée (celle qu'on nous apprend à ne jamais poser dans nos supers formations fnac vente de service)

A votre avis, mise à part en ayant une chance énorme, combien de "non" allons nous obtenir...

ou l'art de bosser sans se casser la tête (qui à dit bosser pour 1000 euros ?)

veronica a dit…

"c'est inupportable pour ceux qui passent devant, ca donne une image degeulasse aux passants/clients"....cf commentaire anonyme au dessus.
Oups les pauvres clients on fait greve et en plus ils sont obliges d'ecouter nos revendications c'est pas gentil ...oh non...c'est vrai qu'une belle et grosse petition cela peut faire bouger les choses...enfin !!! mais alors lesquelles il faudra me le dire...???
heureusement que nous n'etions que 8 % de grevistes...

Anonyme a dit…

Y a un moment ou il faudra peut être penser à nous avant de penser à tout autres considérations par rapport aux clients.

6 ans et demi de boîte 1043 euros net de salaire ce mois. C'est génial !!! et comme le dit mon chef ! Vas voir ailleurs c'est pire...

Anonyme a dit…

ah oui je vois que la tendance est à dire"c'est pire ailleurs" surtout en ce moment pr le plan de reclassement...alors je dis et redis qu'il se trouve que c'est la FNAC qui m'a embauché et que donc je me fou de savoir si c'est mieux ou pire ailleurs!

salarieBO a dit…

Bonjour, quand je disai qu'il fallait innover dans la contestation (3e post) c'est qu'effectivement faire la "grêve" à la 1936 c dépassé et convenu. Nos dirigeants n'en n'ont plus peur et ça indiffère nos clients...qui se disent: "c comme pour la SNCF ca fait chier tout le monde, encore une grêve de plus". Alors que nous avons l'internet, la technologie, des idées...je ne prétend pas savoir CE qu'il faut faire mais il est clair qu'au lieu d'engraisser nos "vieux briscard" et leurs idées alter mondialistes ringardes (qui ne serviront pas à sauver nos emplois mais se gargariser de prose idéologique)nous devrions utiliser les AG et toutes les ressources pour inventer quelque chose!! ce n'est peu être pas 1 forme de contestation mais plusieurs à la fois en même temps?? histoire qu'ils se sachent pas d'où vient le vent???

Anonyme a dit…

tout à fait d'accord avec toi... il faut un nouveau concept de grève "sympathique" qui plaise aux gens, pour qu'ils nous soutiennent.
faire des sitting-bouffe (exemple : chacun ramene gateaux ou boisson, des instruments de musique) devant des magasins, inviter nos clients, les faire signer des petitions tout en leur expliquant ce qui se passe, faire des banderoles bien flashy et amusantes. et puis ce qui est important c'est que l'on soit tous en gilet... car meme en étant pas beaucoup le fait qu'on soit tous en gilet attire l'attention et donne l'impression qu'on est très nombreyx... c'est ce qui manquait sur les champs vendredi dernier, imaginez la meme scene avec des gilets verts partout, ça peterait plus !!!

bon ben voila quoi, ya plein d'idées à creuser... le tout c'est que ça séduise les clients, et que ça ne fasse pas peur aux employés, que chacun ait envie de se mobiliser !

Anonyme a dit…

Maintenant que sarko est passé faut surtout pas qu'on baisse les bras au contraire. On va devoir transformer l'essai en se mobilisant encore plus que l'autre jour.

salarieBO a dit…

Oui tout a fait d'accord! SARKO ca va faire mal...mais réjouissez vous bonnes gens: l'heure des heures sup arrive!! Un flot d'argent incontrôlable arrive sur vos comptes...d'ailleurs j'ai pris rendez vous à la Barclays bank.

Anonyme a dit…

je suis pas sur qu on ait le droit d etre en gilet sur la voie public ,et l idée du gouter dvt les magasins...on est pas en colo ,je pense pas que l on soient très credible a faire grève en train de bouffer ,rire et jouer de la musique sur notre lieu de travail...